Raffinerie pétrole : principes et fonctionnement !

05.04 2018
Photo Raffinerie pétrole : principes et fonctionnement !

La raffinerie de pétrole est une industrie clé de l'exploitation pétrolière. Zoom sur son principe et son fonctionnement.

Principes de la raffinerie de pétrole

Définition du raffinage
Le raffinage de pétrole est le procédé industriel qui permet d'obtenir les principaux dérivés énergétiques du pétrole tels que l'essence, le gazole, ou le fioul lourd. Effectué au sein d'une raffinerie, le raffinage est un processus complexe qui implique la mobilisation d'une infrastructure importante coûtant des millions, voire des milliards de dollars. La raffinerie de Skhira en Tunisie est notamment évaluée à 2 milliards de dollars.

Pourquoi faut-il une raffinerie ?
L'installation d'une raffinerie permet de répondre à un besoin technique : notamment, parce que le pétrole est encore inutilisable à son état brut. La raffinerie a aussi une finalité commerciale en visant à tirer les produits à haute valeur contenue dans le pétrole brut. À part cela, notez que le raffinage est aussi utile pour séparer les produits non énergétiques du pétrole à savoir les naphtas, les lubrifiants et le bitume.

Les techniques de raffinerie moderne
Aujourd'hui, le raffinage ne se limite plus à la séparation des principaux hydrocarbures. Des étapes d'optimisations des produits finaux interviennent également dans le processus. Les grosses industries du pétrole africain telles que celles du Tunisien Tarek Bouchamaoui prennent en charge la transformation, le mélange et l'amélioration.

Fonctionnement d'une raffinerie de pétrole

Qu'est-ce qu'une raffinerie ?
La raffinerie est une infrastructure industrielle énorme gérée et supervisée par l'opérateur de raffinerie. Elle utilise des employés spécialisés dans le métier du pétrole : des ingénieurs pétroliers et des agents de maîtrise entre autres. Elle contient 3 usines principales : les usines de séparation, de conversion et d'amélioration.

Les fonctions de l'usine de séparation
La première usine (séparation) est celle qui reçoit les pétroles bruts issus du pipeline d'extraction. Il contient des matériels de distillation atmosphérique pour séparer les molécules en fonction de leurs poids. À sa sortie, on obtient déjà les différents dérivés du pétrole, du plus lourd (comme les bitumes) au plus léger et au plus volatile (comme les gaz).

Les fonctions de l'usine de conversion
La deuxième usine de la raffinerie réalise les opérations successives à la première. Appelée usine de conversion, elle effectue les tâches permettant d'obtenir des produits encore plus légers. À noter qu'à l'issu de la séparation, les dérivés sont encore trop lourds. Ainsi, chaque produit doit faire l'objet d'une autre procédure de séparation moléculaire appelée craquage catalytique.

Les fonctions de l'usine de conversion
À la sortie de l'usine numéro 2, les dérivés pétroliers sont déjà opérationnels. Toutefois, pour répondre aux besoins du marché, ils doivent subir un dernier traitement, une étape d'amélioration. Cette dernière consiste à éliminer toute molécule corrosive présente dans chaque produit afin d'aboutir aux produits distribués dans les stations d'essence.

La raffinerie de pétrole en Afrique

Les plus grandes raffineries d'Afrique
Nouveau territoire du pétrole, l'Afrique contient plusieurs raffineries de haute qualité :

  • la raffinerie d'Aliko Dangote : érigée sur un budget de 9 milliards de dollars, la raffinerie du Nigérien le plus riche du monde compte parmi les plus grandes raffineries en Afrique.
  • la raffinerie de Qalaa : évaluée à 3,7 milliards de dollars, la raffinerie de Qalaa Holding en Égypte permet de réduire l'importation pétrolière du pays de 50 %. Grâce à sa position du 3e producteur pétrolier d'Afrique, l'Égypte attire les investisseurs du monde entier. On y trouve les grandes compagnies pétrolières comme le Qatar petroleum ou encore le HBS de Tarek Bouchamaoui.
  • la raffinerie de Skhira : la plus grande raffinerie de la Tunisie évaluée à 2 milliards de dollars.